102è Année - Un siècle d’information - www.lematinhaiti.com - Dernière mise à jour : 13/02/2014 14:53:09   30 Jul 2014-03h00
Haïti/Santé
Pour éradiquer le choléra
Le choléra a été découvert dans le département de l’Artibonite. L’eau a été son agent propagateur. Face à ce constat, les autorités s’engagent à renforcer le système d’adduction d’eau potable. Le processus consiste à mettre en place tous les dispositifs permettant de combattre les maladies hydrochloriques.
L’eau a été considérée comme le principal vecteur du choléra qui a déjà coûté la vie à des milliers d’Haïtiens. Après plus de deux ans, les autorités locales en partenariat avec la Banque interaméricaine de Développement (BID) et l’Agence espagnole de la Coopération internationale pour le Développement (AECID) ont inauguré 3 stations de traitement d’eau et en ont réhabilité 30 à l’Estère dans le Bas-Artibonite, le mardi 9 octobre 2012. Ce projet a été financé par ces deux institutions internationales pour environ 5 millions de gourdes.

La station de Hatte Chevreau a un débit d’un mètre cube par heure. Elle peut desservir une population estimée à plus de 50 mille habitants selon les responsables de la Direction nationale d’Eau potable et d’Assainissement (Dinepa). Dans cette optique, améliorer la qualité de l’eau et renforcer les liens de la communauté en ce qui concerne sa gestion, sont entre autres objectifs poursuivis par les dirigeants haïtiens à travers cette réalisation. Selon Joseph Lionel Duvalsaint, directeur général de la Dinepa, l’inauguration de ces points d’eau vise à lutter contre des maladies d’origine hydro-fécale, notamment le choléra.

D’après M. Duvalsaint, les localités de Gilbert, de Chevreau des Cloches, ainsi que Hatte Chevreau viennent d’agrandir la liste des bénéficiaires de ces stations d’eau. Aussi, invite-t-il la population à collaborer avec le comité de gestion pour les rendre pérennes.

La consommation de l’eau traitée permet de se maintenir en bonne santé, a fait remarquer M. Duvalsaint. Ainsi, le gouvernement s’engage à renforcer le secteur d’adduction d’eau potable. La réhabilitation de ces stations susmentionnées s’inscrit dans une dynamique d’accompagnement de nos compatriotes qui n’y avaient pas encore accès. Ces réalisations, souligne-t-il, montrent la volonté de l’équipe au pouvoir de contribuer au changement des conditions sociales du peuple haïtien.

Par ailleurs, le directeur de la Dinepa annonce la tenue de plusieurs campagnes de sensibilisation qui vont être réalisées. Cela permettra d’informer la population sur la nécessité de consommer de l’eau traitée. Car l’hygiène, soutient-il, ne consiste pas seulement à laver les linges et à faire la vaisselle, mais également à boire de l’eau potable.

Pour Gilles Damais, directeur des opérations de la BID, la participation des habitants de la zone est plus que nécessaire et sont appelés à préserver ces stations d’eau. C’est une manière d’assurer leur maintien. L’eau, dit-il, comme l’oxygène est indispensable à la vie. C’est pourquoi l’institution qu’elle représente s’engage à accompagner l’État haïtien pour doter la population de services sociaux de base.

De l’avis de M. Damais, l’installation de ce point d’eau potable préservera la population de certaines maladies liées à la consommation de l’eau souillée pouvant leur coûter la vie comme cela a été dans les de choléra. Il appelle les habitants à suivre les conseils prodigués par les autorités compétentes en ce qui concerne sa gestion.

Dans la même veine, Jérôme Régistre, secrétaire général du comité de gestion, estime que cette installation vient résoudre deux problèmes dans la vie des habitants de Hatte Chevreau. D’abord, elle leur apporte des solutions aux problèmes relatifs à la consommation de l’eau potable et ensuite, elle réduit ses calamités relevant de la distance de 25 kilomètres à parcourir en quête de cet élément vital.
Reynold Aris
arisreynold@yahoo.fr
Commentaires des lecteurs
Entrez votre mot de passe pour pouvoir commenter. Login | Enregistez-vous !
Add comments
 
 
 
 
 
 
 
Recherche

Lematin  Google 
Video
 
Dernière Edition
 
Le matin hebdo